Soyons autant engagés dans la propreté de notre littoral que dans celle des trottoirs!
Avec plus de 8M de tonnes de plastiques déversés dans les Océans par an, et devant la lenteur des décisions politiques, on se dit que seuls les industriels, tirés par la demande du marché, pourront renverser cette tendance. Les consommateurs demandent de plus en plus de plastiques recyclés. Où en est-on?
La "blue economy" est en pleine croissance. Les investisseurs s'organisent et financent des entreprises qui veulent protéger les Océans.
L'UNESCO remplace sa conférence mondiale des Océans de Lisbonne par une conférence virutelle: un vif succès de visiteurs, un impact concret encore à confirmer
En nettoyant efficacement les rivières et les ports, on enlèverait 80% des plastiques des Océans: ca vaut le coup de voir ce qu'on peut faire, non?
La haute mer recèle des trésors de biodiversité qu'il faut protéger. Greenpeace propose de construire un réseau de réserves marines.
Les mammifères marins retrouve leur pleine communication entre eux grâce au COVID-19
Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!